Aventures littéraires et autres péripéties autour des livres

Coups de coeur et déceptions littéraires, bienvenue dans la bibliothèque d'une amoureuse des livres

17 février 2010

Genesis - Bernard Beckett

Genesis_couv

Le jour de l’examen est arrivé et Anax s’avance lentement vers les trois examinateurs qui composent le jury. Pendant cinq heures, elle va devoir développer son sujet et répondre à leurs questions sur la vie et l’œuvre d’Adam Forde, 2058-2077. Elle prépare cet examen depuis longtemps et souhaite de tout cœur faire la fierté de son tuteur, Périclès. Mais dès la première question posée, Anax se demande « Etait-ce un piège ? ». Elle ne croit pourtant pas si bien dire…

J’ai eu du mal à écrire ce billet et j’ai toujours du mal à ordonner mes idées sur ce roman. D’abord, il s’agit d’un roman dit pour adolescent et cette classification me laisse assez perplexe. Le contenu en est en effet très philosophique et fait références tant à la philosophie qu’à l’histoire antique. Pourtant l’action se déroule au 22ème siècle. De quoi dérouter les jeunes lecteurs. En outre, il est un peu exagéré de parler d’action dans ce roman tant, en réalité, il en est dépourvu. Le récit repose en effet entièrement sur les cinq heures d’examen d’Anax et les connaissances qu’elle développe devant le jury.

Anax est une spécialiste de l’histoire d’Adam Forde, l’homme dont les agissements ont conduit d’une manière ou d’une autre à l’établissement de la République actuelle. Elle est donc amenée à évoquer l’histoire de cet homme et particulièrement ses derniers instants. Cet exposé donne lieu à une véritable discussion sur la définition de l’humanité et de la vie. A partir de quel instant considère t’on qu’un être doué de raison est un être vivant. Un être pensant est-il nécessairement un être humain ou pour être plus précis, la pensée est-elle l’apanage de l’humanité ?

Autant vous le dire, rien ne vous prépare au dénouement. En tout cas, pour ma part, il m’a totalement prise par surprise et a, je dois le dire, contribué à me dérouter un peu plus encore. Ce roman est atypique. Je n’ai pas été emballée par l’histoire à proprement parler, même si j’ai été séduite par le débat philosophique. Je doute toujours qu’il puisse convenir à de trop jeunes lecteurs mais je trouverais intéressant en revanche qu’il soit proposé à des élèves de Terminale pour étayer leur cours de philo.

Vous trouverez sur la blogosphère des billets bien plus enthousiastes, le mien est un avis en demi-teinte !

Ce billet s'inscrit dans le challenge de GeishaNellie :

45903861_p

Posté par Isabelle A à 06:57 - BECKETT Bernard - [5] Aventuriers en goguette - Permalien [#]
Tags : , , ,

Aventuriers

  • Comme toi ce livre m'a vraiment bousculée... Et je ne pense pas qu'il soit de très facile, a moins d'avoir de solides bases de philosophie, en tout cas il m'a laissé un souvenir très fort. Si cela te dit je t'invite à venir lire mon billet (j'ai un index tout en bas à droite). Tu peux me laisser un commentaire pour me dire ce que tu en as pensé ! A bientôt !

    Posté par L'or des chambre, 17 février 2010 à 16:30
  • Je crois que j'ai trop de livres dans ma pal en ce moment et surtout j'ai envie de lectures plus légères. Alors je vais passer mon tour pour ce titre...

    Posté par Marie, 18 février 2010 à 13:34
  • @ L'or des chambres : je vais voir ton billet de ce pas!

    @ Marie : Si tu cherches des lectures légères alors effectivement ce titre n'est peut-être idéal!

    Posté par Isabelle, 22 février 2010 à 10:15
  • J'ai vraiment apprécié cette lecture, intelligente, un peu exigeante! Et sacrément bien menée!

    Posté par chiffonnette, 02 mars 2010 à 20:53
  • @ Chiffonnette : c'est en effet une lecture assez exigeante. Je trouve le qualificatif particulièrement bien choisi!

    Posté par Isabelle, 02 mars 2010 à 22:17

Poster un commentaire